2013 : La rétrospective de la honte !

14

Bonsoir les pioupious! Comment allez-vous? J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes, que vous avez mangé du foie gras à foison, et que vous avez surtout pu passer un bon moment entourés de ceux que vous aimez! Pour ma part, j'ai passé de bonnes fêtes, mais j'avoue que c'était un peu mitigé, parce qu'avec notre emménagement récent (avec G.) on n'avait pas trop de thunes et donc impossible de faire des cadeaux comme chaque année, alors que c'est ce qu'on préfère! Mais j'ai tout de même passé de très très bons moments, entourée de ma famille et de la sienne, c'est l'essentiel n'est-ce pas? Enfin bref, en psychopathe que je suis, je pense souvent à des articles qui pourraient vous plaire et que j'aimerais écrire, tout ça au moment de dormir. Et comme je sens la nuée d'articles de fin d'année arriver, je me suis dis "pourquoi ne pas en finir avec toutes ces petites hontes vécues pendant 2013 et les partager avec le monde entier?". Je suis sûre que ça va vous plaire, vous pourrez vous foutre de moi à vie, tranquille! C'est parti pour le quart d'heure de la honte, avec MA rétrospective de la honte en attendant 2014, décomplexée! 




(Je prends une bonne bouffée d'air *pfiouuuuuuuuuuuuuu* et je vous balance ça, sans honte, histoire d'entamer 2014 la tête tranquille (genre), dans 3...2...1... Go! Je tiens à préciser que ce sont mes hontes, vous les trouverez peut-être insignifiantes!)


 Je suis en première année de master pro, 22 ans, plus un bébé quoi. Mais j'ai réussi à appeler ma prof de littérature contemporaine... MAMAN. J'ai intérieurement creusé un trou très très profond, et je m'y suis enfouie. Longtemps. La dernière fois datait du collège, et ça ne m'avait pas manqué.



▲ Je suis tombée sur le profil Instagram d'une skateuse que j'ai trouvé super stylée et jolie. Toute contente, je le lui dis sous une de ses photos. Sauf que ce n'était pas une skateuse, encore moins une fille. Okay.

Laisser traîner par inadvertance un "gel de massage comestible", et voir qu'il a été délicatement rangé par une personne de ta famille. Honte. GROSSE honte. Surtout qu'on ne se le dira pas, mais on sait. Et ça, c'est le pire. 

 Aller à une foire du livre très connue, rencontrer un écrivain très connu qui demande quel est le nom de ma prof de littérature. Raconter à cette dernière sous forme de blague, devant tout le monde, que je ne me souvenais pas de son nom, et sentir un souffle de haine genre "t'es sérieuse là? Il ne me retrouvera jamais grâce à toi?". Oups.

▲ Me rendre compte, une fois bien bien loin de la maison, que ma robe est complètement transparente. Dans le genre "j'ai rasé les murs toute la journée", je me donne 20/20, facile.


▲ Mon ventre qui grince, qui parle tout seul *BRWOOOOOOOOOO* mais bien fort, quand il ne le faut pas. Genre quand il y a un blanc, quand je suis en examen, quand je parle avec un prof et que le silence règne. Bref, je vous le garantis: serrer les abdos, les dents, et même les fesses, ça ne marche pas. En revanche, niveau montée de chaleur, ça donne grave!


Je me balade avec mon amour, G., et là il m'indique du doigt "aaaaah une énorme araignée"! Je tourne la tête, émets un cri de raton laveur à qui on aurait fouettée les fesses, et je tape un bond impressionnant. Résultat, c'était un gant de moto en cuir, se tenant sur les doigts, sur un compteur électrique. Mais sinon, je vais bien.


▲ Je m'inscris à l'auto-école, pour prendre des heures de conduite, vu que j'ai eu mon code récemment. Un des types me regarde longuement tout en me posant des questions pour remplir des documents, et me dit : "Tu as quel âge ma jolie? 16 ans non?". Ok d'accord salopard, j'ai eu 22 ans en octobre, mais sinon tout va bien. PUTAIN. 


▲ Aller aux toilettes chez quelqu'un, finalement pour plus qu'un pipi, et se rendre compte que la chasse d'eau a le souffle d'une asthmatique après un  marathon de 1500 mètres. Montée de chaleur maximale. 


▲ "ATCHOUM! Oh mon Dieu, où sont mes mouchoirs? Oh putain, oh putain ça va couler! C'est mort, je dois garder la tête en arrière je peux pas demander à quelqu'un. Oh, une feuille de papier sur laquelle j'ai commencé à écrire..." No comment.


▲ Taper un plongeon de déesse en vacances, remonter sur le rebord de la piscine très fière sous le regard admirateur des gens. Réaliser que mon sein gauche a décidé de prendre le soleil, mais genre BIEN BIEN dehors. Adieu.


▲ Non je n'ai pas trébuché dans les escaliers d'un amphi blindé, c'est un effet d'optique mêlé à une réelle volonté de vous montrer mes talents de chorégraphe. 



Et voilà une poignée de mes plus grosses hontes, qui auront gentiment marqué mon année 2013! Même pas honte, même pas peur! 
Et vous alors? Votre plus grosse honte de l'année 2013? J'accepte aussi les hontes antérieures à cette année, évidemment! 
N'oubliez pas que vous pouvez me rejoindre
sur FACEBOOK pour ne rien rater!

14 commentaires

  1. Enooorme je compatis! Surtout pour la dernière, moi même ayant effectué un effet d'optique mélangé avec des pas de salsa dans les escaliers de mon boulot. Devant on directeur.. oui j'étais pas bien à ce moment là quoi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdrrrr! Les "pas de salsa" quoi ! Ahhh comme je te comprends! Assumons, assumons!

      Supprimer
  2. Ahaha cet article est génial ! :D

    Mais j'ai loupé tes talents de chorégraphe dans l'amphi !:p

    Je sais pas comment tu fais pour te rappeler de tout ça, moi je crois que j'enfouis mes moments de honte dans une boîte secrète de ma mémoire pour ne plus jamais les ressortir !xD

    (Et t'as vraiment appelé la prof maman? :D C'est pas honteux c'est trop choupi !xD)

    Signé : CF Aaron paul !xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmmmm j'hésite... Aaron Paul est tant adulé... Ton prénom commence par un M? C'est trop de pression pour moi si je me trompe mdrr!

      J'ai fait un énorme travail pour me souvenir de tout ça, abusé!

      Oui, je l'ai vraiment appelé comme ça, je suis tout de même heureuse et en paix avec moi-même parce que personne n'a entendu, enfin je crois! Arrêteeuhhh c'est même pas choupi hahaha! Ou un peu, rien qu'un petit peu..!

      Supprimer
  3. Haha en 2010, j'étais au téléphone avec une personne pour un rendez-vous professionnel et pourquoi à la fin ai-je dit "bisous" ... Quelle honte mon Dieu :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OMGGGGGGGG hahahahhaha j'ai tellement ri!

      "Je vous remercie de votre appel et vous souhaite une agréable journée... BISOUS"!

      BRA-VO!

      Supprimer
  4. Aha ! Dans le même genre que ton araignée : un été, mon amoureux m'a invitée au restaurant, et nous sommes rentrés à pied dans la campagne. À un moment nous sommes passés sur une route entourées d'arbres, et j'ai distingué une silouette ... j'ai hurlé de peur et me suis cachée derrière lui ! Heureusement que ce féroce panneau de signalisation ne nous a pas attaqués ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Heureusement que ce féroce panneau de signalisation ne nous a pas attaqués ..." HAHAHAHAHAHAHAHA je suis tellement fan de la formulation, comment ne pas sourire! Merci pour ce délicieux partage, ensemble, on en sortira plus forte, promis!

      Supprimer
  5. Coucou! je t'ai taguée! Viens vite voir ce qui t'attend ici: http://daisyblooming.wordpress.com/2013/12/28/tag-liebster-awards/ ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Léa! Je t'ai carrément répondu au bas de ton article!

      Plein de bisous!

      Supprimer
  6. HAHAHA l'histoire du sein gauche, elle nous est toutes arrivée ^^ Merci pour ce petit moment de rigolade ma poule, et bonne année ;)

    http://la-rubrique-a-brac.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdrrr je me sens déjà moins seule! J'avais tellement honte!!!! Merci copine, très bonne année à toi aussi! :)

      Supprimer
  7. mais j'ai ri, j'ai ri!!!!! je découvre ton blog et tu me fais tellement rire j'adore!! il me tarde déjà l'année prochaine pour avoir une nouvelle rétrospective! (je ris encore!)
    bises et à bientôt
    ginette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais quoi? J'ai lu ton commentaire avec un GRAND sourire! Ça fait du bien!!
      Je suis super contente si tu en as ri, et tu me donnes la très bonne idée de vous offrir une rétrospective de la honte 2014 l'année prochaine haha! C'est loin mais bon!
      Merci pour ton commentaire tout joyeux!
      Plein de bisous!

      Supprimer

Je lis chacun (oui oui) de vos commentaires avec un immense plaisir, merci ! ♡ J'essaye de toujours répondre dés que je trouve un peu de temps. Dans tous les cas, je les lis tous, merci à vous ! :) ♡

Instagram c'est cool aussi!

© JULINFINITY | BLOG MODE & SNEAKERS À PARIS, LIFESTYLE, BONNES ADRESSES. Design by MangoBlogs.